CULTURE

Le pouvoir guérisseur du Reiki, entre le déni et la tentation

Le pouvoir guérisseur du Reiki, entre le déni et la tentation
Les conséquences socio-économiques de la pandémie touchent l’ensemble de l’humanité et freinent les mutations positives dans le monde.
C’est ainsi qu’une crise de bien être générale est entrain de frapper à l’horizon, une panique dissimulée et un déséquilibre catalysé par le stress cumulé durant des décennies, la maladie psychosomatique prend toutes formes laissant le diagnostic médical sans voix, seul verdict : Stress !
Guérir l’insaisissable par le subtil est la voie du Reiki, une pratique de médecine japonaise qui agit sur l’ensemble de l’être dans une dimension décalée pour ne pas dire plus élevée, loin du mental, loin du jugement, il s’agit d’un processus universel manifestant l’essence pure de la guérison.
Dans une dimension pragmatique le Reiki est vu comme un simple fantasme mystique, bien que des programmes de tests cliniques ont donné des indications scientifiques très encourageantes pour valider cette méthode de guérison, Les preuves scientifiques restent insuffisantes pour convaincre que le Reiki est une approche thérapeutique efficace en pratique clinique.
Etant donné que la doctrine du bien-être est fondée sur un équilibre physique, Mental, émotionnel et spirituel cette approche holistique dévoile son arome et devient de plus en plus courante faisant l’objet d’une grande exploration pour remédier aux séquelles Post Covid.

Saliha TAFAKOURT

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page